l'OBCESSION de la PERFECTION

" Toutes les filles minces sont des princesses. Les princesses sont belles, ELLES sont PARFAITES. Tout le monde aime les princesses; les garçons se battent pour les princesses...
Je veux devenir une princesses..."

 

              

 

Ce blog est un journal intime pour moi et pour les pro ana, pro mia et les pro thin, les gens facilement influensables, les personnes qui sont là pour me juger et les ANTI PRO ANA  sont priés de bien vouloir quitter ce blog.

 

je n'incite personne à devenir pro ana, bien au contraire, je ne suis pas un exemple à suivre, avoir des TCA c'est vivvre dans un enfert ou un cauchemart, ce n'est pas une partie de plaisire, une mode ou un jeu, mais plustôt un combat contre sois même, son corps et son poids...

 

Les troubles du comportement alimentaire

L'anorexie mentale, la boulimie et l'hyperphagie sont des troubles du comportement alimentaire (TCA). Ce sont souvent les plus connus

 

 

Qu'est-ce que l'anorexie mentale ?

                    femme anorexique avec son repas

  L’anorexie mentale se manifeste par une perte de poids importante sous-tendue par une peur intense de grossir. La perte de poids devient une obsession et l’anorexique mentale restreint volontairement son alimentation. C’est une maladie grave qui peut devenir chronique et parfois engager le pronostic vital. Elle peut être rapprochée de l’addiction.

L’anorexie mentale est à distinguer de l’anorexie tout court. L’anorexie est la perte de l’appétit, la personne n’a pas faim alors que dans l’anorexie mentale la personne lutte contre la faim.

Les deux types d’anorexie mentale

  • L’anorexie mentale peut être de type restrictif. La personne perd du poids mais sans connaître, ou de façon irrégulière, de crises de boulimie. Elle ne se fait pas vomir et ne prend pas de purgatifs.
  • Dans le deuxième type, l’anorexique mentale connaît des périodes de boulimie, a recours aux vomissements ou aux purgatifs.

Comment savoir si on est anorexique ?

Voici différents symptômes :
Un manque d’appétit.
Un refus alimentaire.
Un refus de reconnaître sa maigreur.
Un phénomène d’amaigrissement.
Une hyperactivité, essayer de résister à la fatigue.
Une absence de règles chez les femmes.
Une situation de conflits avec l’entourage familial.
Vouloir obtenir une identité autonome.
Mentir pour ne pas prendre les repas en famille.

Les risques et les dangers de l’anorexie à court et moyen terme :

Un manque de glucides et de lipides
Une forte perte de poids qui varie selon les personnes.
Une fragilité des ongles et des cheveux
Une perte des capacités physiques et musculaires.
Des œdèmes des membres inférieurs
Apparition de constipations
Une froideur des membres, généralement les mains et les pieds.
Un vomissement du à une prise importante de laxatifs.

Sur le plan physique, cette maladie se traduit par une perte de poids extrême atteignant jusqu’à 50% du poids normal.

Les conséquences de l’anorexie sur la santé :

Des insomnies.
Une chute des cheveux.
Une fatigue permanente.
Une sensation de froid permanente.
Des pertes de mémoire.
Phénomène d’aménorrhée. (la disparition des règles pour les femmes)
Apparition d’ostéoporose.
Des malaises.
Une chute de la tension.
Des angoisses régulières.
Des difficultés relationnelles majeures.
Des relations sociales pauvres.
Une vie sexuelle inexistante.

                        

Qu'est-ce que la boulimie ?

La boulimie est une envie irrésistible de manger sans aucune sensation de faim ou de plaisir. Les quantités de nourriture sont importantes, souvent ingérées sans mastication et concernent des aliments de tous ordres (beurre, huile, farine, sucre...). On parle de "crise" de boulimie, la perte de contrôle est totale, la personne boulimique ne peut s'arrêter de manger. Certains la considèrent comme une dépendance, comparable à l'alcoolisme ou la toxicomanie. La boulimie peut aussi alterner avec des périodes de restrictions alimentaires

 

Symptômes:

« Attaques de bouffe » répétées avec perte de contrôle au cours desquelles (pendant une durée de 2h par exemple) a lieu une ingestion de nourriture en quantité nettement supérieure à la norme.
Comportement compensatoire dans le but de contrôler le poids (vomissements induits, abus de laxatifs et d’autres médicaments), périodes de jeune, hyperactivité physique.
Les « attaques de bouffes » et le comportement compensatoire sont présents depuis 3 mois au moins à une moyenne de 2 fois par semaine.
La confiance en soi dépend de manière disproportionnée de l’apparence physique et du poids.



  Conséquences somatiques de la boulimie:

  Atteinte de la dentition (érosion de l’émail);
  Oedèmes;
  Elargissement des glandes salivaires (parotides);
  Constipation;
  Trouble hormonal;
  Cycle menstruel irrégulier;
  Troubles des électrolytes (potassium et sodium);
  Troubles du rythme cardiaque;
  Troubles du fonctionnement rénal;
  et autres tant au niveau physionomique que mental.

 


Être pro ana ou pro mia c'est une chance sur deux de mourire, alors bienvenu dans notre monde, là ou la maigreur à pris pocession de nous, là où les os sont nos fantasme...


Tu es ma vie, mon obsession

tu es ma seule passion 

je te donnerai mon âme et ma vie

à toi d'en jouer selon tes envies 

    

artimage 264425 1777603 201004204347678  

artimage 264425 1777614 201004204351103  artimage 264425 1777555 201004204332527